• Céline Beaux

Et si se libérer l'esprit n'était qu'une histoire de cailloux

Dernière mise à jour : il y a 17 heures

Pour quelles raisons te sens-tu submergée, que peux-tu faire pour te sentir plus zen?

Hello les Mam's,

.

Ce matin après avoir déposé tes loulous à l'école, tu prends le chemin du travail. En route, tu dresses, mentalement, la liste de toutes les choses à ne pas oublier de faire pour l'anniversaire de ton dernier, qui est le week-end prochain.

Arrivée au boulot, tu ouvres ton agenda du jour, et là BIM, tu te souviens que TU DOIS prendre rdv chez le dentiste pour ton homme (sinon il n'ira jamais). Pendant que tu commences tes tâches pro, tu en profites pour mettre un peu d'ordre dans ton bureau, et la BAM, tu as direct en tête, l'image du bac à linge sale de votre salle de bain qui est plein à craquer "pfff ça aussi va falloir que je my colle". Ça te fait immédiatement penser à noter sur ta liste de course "gel douche et dentifrice". Bon ba voila, cela fait à peine 1h que tu es arrivée, que tu as déjà le cerveau qui fume dans tout les sens, une petite migraine qui semble pointer le bout du nez, et que tu n'as pas vraiment avancé sur le dossier que TU DEVAIS rendre ce midi. Du coup cette fois, c'est ton ventre qui se met à te bruler, et tu as la sensation que quelqu'un s'est assis sur ta cage thoracique....c'est toujours la même chose : tu en as plein le c..


II Pause

.

Ce genre de scénario fait-il écho, de prés ou de loin, à une situation que tu aurais déjà vécu, ressentie?

.

Tu es prise au piège des fameux "il faut que...", "je dois..." "je suis obligée de ...." "je n'ai pas le choix..." Tu penses à tout, tout le temps. Cela pollue ton esprit et tes activités tout au long de tes journées. Cela te stress, te fatigue....Bref, tu as la sensation d'être une cocotte minute, prête à exploser d'un moment à l'autre.

.

Tu as rencontré "Madame charge mentale".

.

Au risque de te heurter, il ne tient qu'à toi, et toi seule, de lui dire "Au revoir Madame charge mentale". J'entends bien, que les petites voix de ta tête ne semblent pas d'accord avec moi, et te crient "mais elle est trop drôle elle !!!! ".

.

Pourquoi je te dits cela?

Pour que ta situation évolue, le changement ne pourra venir que de l'intérieur = que de TOI

.

.

Pour commencer, tu peux, d'abord, procéder à un petit audit intérieur :

  • Pour quelle(s) raison(s) est-ce que je pense à tout, tout le temps et me sens submergée?

  • Est-ce parce que ma gestion du temps est à revoir?

  • Est-ce parce que je fais à l'arrache et ne planifie rien?

  • Est-ce parce que j'ai les yeux plus gros que le ventre et me mets des objectifs trop quantitatifs?

  • Est-ce parce que j'ai besoin d'avoir le contrôle et suis incapable de faire confiance pour déléguer?

  • Est-ce que je sais prioriser mon temps et ce qui est essentiel pour moi?

  • Derrière mes pensées "il faut que" "je dois" : qui m'oblige à faire? Y-a-t-il quelqu'un avec un fusil sur la tempe pour avoir cette sensation de ne pas avoir le choix? Que se passe-t-il si je ne fais pas? Dans quelle mesure "tout ce que je pense devoir faire" est indispensable à ma vie?


Ce genre de situation, et peut-être mon article, également, ne sont pas là par hasard 😉. Si tu te reconnais dans ce scénario, alors tu ne peux nier cette métaphore : Tu as un cailloux dans ta chaussure qui te gène pour continuer ton chemin.

.

2 options s'offrent, alors à toi :

  1. Tu peux très bien choisir, de faire l'autruche, ne pas l'enlever et le garder = tu risques fort d'avoir mal longtemps, boiter et à un moment, ne plus être capable de mettre un pied devant l'autre.

  2. Tu prends le temps nécessaire (même si cela retarde tes plans) pour t'arrêter, retirer ce P..... de cailloux de ta chaussure. Sentir cette bouffée de soulagement car tu sais, qu'à partir de ce moment là, tu vas pouvoir reprendre ton chemin, sans douleur et sans gène et aller au bout.

Vrai ou pas vrai?





D'ailleurs, en parlant de cailloux....


Laisse moi te raconter une histoire.

Tu l'as connais peut-être déjà, auquel cas, la relire te permettra peut-être de voir, comprendre, un élément nouveau. Si tu ne la connais pas encore, là voici :


Un jour un vieux professeur remplit de sagesse s’adresse à ses élèves.

Le vieux professeur leur dit : « Nous allons réaliser une expérience » . Il prit un grand pot de verre, qu’il posa délicatement en face de lui. Ensuite il prit une douzaine de gros cailloux qu’il déposa, délicatement , un par un, dans le grand pot.

Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord, et qu'il fut impossible d'y ajouter un gros caillou de plus, il demanda à ses élèves: « est-ce que le pot est plein ? » Tous répondirent : « oui ». Il attendit quelques secondes et ajouta « Vraiment ? ».

Alors, il prit un récipient rempli de graviers, et versa avec minutie, ces graviers sur les gros cailloux puis remua le pot. Les graviers s’infiltrèrent entre les gros cailloux ... jusqu’au fond du pot.

Le vieux professeur demanda de nouveau : « est-ce que le pot est plein ? » Ces élèves commençaient à comprendre son manège. L’un des élèves répondit :

« probablement pas ! » « Bien » répondit le vieux professeur.

Il prit alors, cette fois-ci, un sac de sable qu’il versa, avec attention, dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier.

Encore une fois il demanda : « est-ce que ce pot est plein ? » Cette fois, sans hésiter, et en choeur, les élèves répondirent « Non ! ». « Bien ! » dit le vieux professeur

. Il prit alors le pichet d’eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu’à ras bord.


Le vieux professeur leva les yeux vers son groupe d'élève et demanda : « Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ? »

Un des élèves, songeant au sujet du cours (la gestion efficace de son temps), répondit : « cela démontre que, même lorsqu’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de chose à faire ».

"Non!", répondit le vieux prof. "ce n’est pas cela ! "

"la grande vérité que nous montre cette expérience est la suivante : si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous, ensuite. »


Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l'évidence de ces propos.


Le vieux professeur leur dit alors :

"Quels sont les gros cailloux dans votre vie? Votre santé? Votre famille? Vos ami(e)s? Réaliser vos rêves? Faire ce que vous aimez? apprendre? défendre une cause? Vous relaxez? Prendre le temps..? ou... tout autre chose?

Ce qu'il faut retenir, c'est l'importance de mettre SES GROS CAILLOUX en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir...sa vie. Si on donne la priorité aux peccadilles (le gravier et le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n'aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie.

alors n'oubliez pas de vous poser à vous-même la question : Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie? et ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (vie)"


D'un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et quitta lentement la salle.


Si le professeur avait commencé à remplir son pot avec le sable, puis les gravier et ensuite, seulement, les gros cailloux : il n'aurait jamais pu y mettre tous le gravier et encore moins les gros cailloux.

Ne serait-ce pas ce que tu as fait jusqu'à aujourd'hui et qui t'amène à cette épuisement? Car tes journées et ton quotidien sont peut-être remplis de choses qui ne sont pas "INDISPENSABLES" qui ne te nourrissent pas. C'est pour cela que ton esprit est en perpétuelle cogitation.





Alors? Quels sont les gros cailloux de ta vie?


Cette histoire est une superbe illustration de : comment prioriser son temps et ses valeurs. Prends maintenant quelques minutes pour faire l'exercice :

Imagine que ce bocal de verre, soit TA VIE.

  1. Considère donc les gros cailloux comme ce qui symbolise les choses les plus importantes pour toi (tes valeurs profondes), ce dont tu ne pourrais pas te passer pour être heureuse. Ce qui te semble être ESSENTIEL ET INDISPENSABLE dans ta vie, ce que tu ne sacrifierais pour rien au monde, ou ce que tu voudrais le plus au monde.

  2. Considère les graviers comme tes priorités secondaires, celles qui arrivent juste après l'indispensable. Ce qui est IMPORTANT mais non indispensable.

  3. Pour finir, considère que le sable symbolise tout le reste : les bonheurs futiles, ceux qui font du bien, mais qui ne sont qu'un complément de l'ESSENTIEL et de l'IMPORTANT.

  4. choisis par primauté chaque cailloux, gravier et grain de sable = chaque fois que tu choisis une valeur (un caillou) elle doit prévaloir sur les suivantes. C'est à dire que tu ne sacrifieras jamais la première avant la deuxième, et ainsi de suite.



Assure toi que ces Gros Cailloux sont bien les tiens et pas ceux du voisin.


Effectivement, c'est à prendre au sérieux. Les priorités que tu as choisis, sont-elles bien les tiennes? Ce que je veux dire par cette question est : les as-tu choisis parce que ce sont celles qui vont vibrer fort ton coeur, ou parce que c'est ce "qu'il est bien de choisir" (par rapport à tes parents, les normes sociales, ton éducation etc)? Tes choix sont-ils vraiment les tiens ou sont-ils guidés par ce que l'on t'a appris/dit qui était bien, ou même par tes peurs?


la charge mentale tient souvent au fait de "s'imposer" des choses, contraintes, qui ne nous appartiennent pas vraiment. Tu sais avec ce petit monologue (parfois même inconscient) "oui mais si je ne fais pas, je vais passer pour...", "j'ai été élevée comme ça par mes parents, donc je ne connais que ça", etc ... etc...


Les injonctions "il faut que je..." "je dois...." font parties des mécanismes de ton égo pour te faire croire que c'est bon pour toi. Sauf que si tu le vis avec stress, fatigue et souffrance.... il y a un HIC et incohérence. Ce que tu pensais être bon pour toi au départ, ne l'ai apparemment pas tant que cela.

D'où ma question au début de l'article : qui te force à faire telle ou telle chose? Y-a-t-il quelqu'un avec un fusil sur ta tempe, qui te force à? Si OUI qui? si NON, alors d'où te vient ce sentiment "d'obligation" ou ce besoin de "contrôle"? que cherches-tu à combler, satisfaire ou éviter?


Les réactions de ton corps à ce que tu t'imposes et/ou ne t'autorises pas, sont juste des messages pour te dire :


"Allo? Y a-t-il quelqu'un dans ce corps qui m'écoute? Tu n'es pas alignée, tu es sur un chemin dangereux, il est grand temps d'être à l'écoute de ce que tu veux vraiment, qui t'élève et non te bousille"


Alors pause toi, sincèrement, cette question, même si la réponse te semble peut-être aujourd'hui irréalisable :


Qu'est-ce que j'aimerais vraiment, au plus profond de moi?


Peut-être qu'à force de ne pas être à l'écoute de tes besoins et envies, ton égo a pris le dessus et du coup, tu sèches sur cette question.

Pas de panique cette petite voix intérieure positive peut revenir. Cela nécessite un travail sur toi, que tu peux faire seule ou guidé, en coaching.



C'est une question d'organisation, ensuite.


Une fois que tu as réussis à avoir plus de clareté et de vision sur tes VRAIES PRIORITÉS à toi, pour savoir comment déterminer tes tâches et actions du quotidien, demande toi chaque fois :

est-ce que ce que je m'apprête à faire, ce que je ressens, ce que je pense va dans le sens de mes priorités?

Est-ce que mes comportements, actions, réactions, sentiments et pensées sont alignés et cohérents avec ce que j'ai choisis, comme prioritaires pour moi?


Si la réponse est OUI, alors let's go, place le dans ton planning et accorde leur du temps.


Si c'est NON, alors que dois tu modifier pour que cela aille dans le sens de tes priorités? (déléguer, reporter, ne pas faire, modifier ma perception, etc).


Une fois que tu as déterminé les actions et tâches qui vont dans le sens de ton BOCAL À CAILLOUX, tu peux utiliser différents outils et méthodes d'organisation et planification. Faire des exercices pour être zen.

Sache que tout ce qui est écris, libère ton esprit et ta mémoire.


Utiliser :

- la loi Pareto (prendre 1h par semaine, justement pour planifier, déléguer et communiquer avec tes loulous ou partenaire sur qui fait quoi et ce que tu ne feras plus)

- la Matrice d'Eisenhower

- la Méthode Pomodoro

- le Miracle morning

- des Applications pour ton planning ou to do list.

- la Cohérence cardiaque, sophro, méditation (pour apprendre à calmer ton esprit, ton corps et être à l'écoute de tes vrais besoins et envies)

- et bien d'autre encore


Voila, j'espère avoir pu apporter mon caillou à l'édifice de ta paix intérieure 😉. Si je t'ai un peu bousculé dans tes retranchements, c'est ok. Prends le alors, comme un challenge : "qu'est-ce que cela vient réveiller en moi, qui mérite peut-être d'être travailler?"


Ce travail, tu peux le faire seule ou accompagnée, pour justement te permettre d'aller dépoussiérer les programmations anciennes qui résistent et t'empêchent d'accéder à une partie de TA VÉRITÉ et surtout à TA SÉRENITÉ.


Je suis à ta disposition, si tu désires que nous trouvions des solutions ensemble. Que tu désires au fond de toi, sortir de ces situations une bonne fois pour toute, afin de te sentir apaisée, alignée et pleinement maitresse de tes choix et décisions.

Avoir l'humilité de demander un coup de pouce, est une ressource inéstimable. Pour discuter de ta situation actuelle, voir SI et COMMENT je peux te guider, tu es libre de prendre rdv en cliquant sur ce bouton :












#selibererlesprit #sesentirlibre #seliberer #liberationemotionnelle #autosabotage #ego #prendresoindesoi #etremaman #prendredutempspoursoi #coaching #programmeenligne #developpementpersonnel #vivremieux #bienetre #paixintérieure #chargementale #declicmamroutine #famille #organisation #educationpositive #mamanapaisée #priorisersontemps #gestiondutemps


35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout